Bilans d’évènement

L’optimisation du patrimoine des français résidents fiscaux en espagne

Equance Espagne, en partenariat avec notre Chambre, a organisé une conférence sur le thème “L’Optimisation du patrimoine des Français expatriés en Espagne : Études de cas pratiques”, qui s’est tenue à l’hôtel Catalonia à Barcelone.

Olivier Grenon-Andrieu, président du Groupe Equance, Nicolas Saignol, responsable Equance Espagne, et Patrick Janel, responsable du Service Gestion Privée Equance, ont été les intervenants.

La conférence a débuté par une analyse des principaux leviers pour optimiser la fiscalité des français vivant en Espagne. Parmi d’autres exemples, ont été abordés la loi «Beckam», la fiscalité sur revenus du compte (base del ahorro) et la fiscalité lors d’un achat immobilier en Catalogne.

L’exposé s’est ensuite poursuivi par une étude de deux cas pratiques. D’abord, celui d’un couple de français de 40 ans vivant en Espagne souhaitant financer les études supérieures de leurs enfants et la création de revenus complémentaires à la retraite. Le deuxième cas analysé a été celui d’un couple de français de 60 ans vivant en Espagne qui a pour but la protection du conjoint survivant, la création de revenus complémentaires immédiatement et l’anticipation de la transmission du patrimoine.

En vue de répondre aux objectifs économiques de ces deux cas pratiques, ont été présentés une sélection d’outils patrimoniaux et de montages financiers d’investissement faisant partie de la gamme d’instruments qu’Equance utilise pour répondre aux attentes de ses clients.

L’intérêt d’avoir recours à l’endettement dans un environnement de taux historiquement bas a été rappelé par les conférenciers. L’effet de levier crédit, aujourd’hui particulièrement bon marché, permettra de construire et d’accélérer son développement patrimonial via la souscription d’emprunt à taux fixe en France tout en répondant également à un objectif de prévoyance et protection de la famille grâce à l’assurance décès emprunteur.

La conférence s’est terminée par l’explication de l’impact pour les français non-résidents de la mise en place du prélèvement à la source au 1er janvier en France. Les intervenants ont souligné l’importance de disposer d’une étude personnalisée intégrant les facteurs personnels permettant de mettre en place des décisions sur mesure optimales pour répondre aux objectifs patrimoniaux qui auront été définis en amont.

La rencontre s’est terminée par un cocktail au cours duquel les participants ont pu évoquer des questions plus personnelles avec les experts.

PLUS D'ACTUALITÉS

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Toute l'actualité sur notre Chambre